Les deniers, comment ça marche ?

Les deniers (collants)Quand on parle de collants ou legwears en nylon, on parle souvent en deniers. 10 deniers, 30 deniers, 50 deniers voir même 100 deniers ! Qu’est ce qu’un denier ? A quoi correspond chacun d’eux ? Comment choisir son collant en fonction de son nombre de denier ?

Le denier

Il s’agit en fait d’une unité de poids. 10 deniers correspondent à une fibre dont 9000 mètres pèseraient 10g, autrement dit, une fibre très fine et légère ! Un collant tissé avec cette fibre de 10 deniers sera donc très fin et transparent.

A l’inverse, 100 deniers correspondront à une fibre dont 9000 mètres pèseront 100 grammes. Il s’agira donc d’une fibre épaisse et solide, donnant, après tissage, un collant épais et parfaitement opaque.

Cette unité de mesure vaut bien entendu aussi bien pour les collants que pour les bas ou leggings !

Pour les puristes, cette unité ne s’utilise que pour les legwears constitués d’une seule fibre (généralement le nylon). En effet, si vous mélangez deux fibres d’un nombre de deniers différents, cette mesure ne vous indiquera plus l’opacité de votre étoffe !

Les fabricants ont su cependant utiliser le denier comme un indicateur d’opacité. Un collant transparent, en fibres mélangées pourra être indiqué en 15 deniers, car il sera « d’aspect » 15 deniers.

Il est donc important de savoir à quel type d’opacité correspond chaque nombre de denier !

Les principales valeurs de denier

10 ou 15 deniers : Il s’agit de collants ultra fins, quasiment invisibles et bien sur complètement transparents. Ils sont généralement couleur chair et on les choisira en fonction de sa couleur de peau (un peu comme un fond de teint !). Certains, légèrement plus foncés et/ou brillants donnent un effet bronzé. Ils sont également très fragiles et on veillera toujours à les porter avec une paire de protège bas.

20 et 30 deniers : Ces collants là sont toujours transparents, c’est le collant semi-opaque noir classique, qui se porte avec absolument tout. Ils restent fragiles et sont synonymes de féminité et délicatesse. On les portera essentiellement à l’intersaison.

50 deniers : C’est la limite entre collant opaque et collant transparent. Dés 50 deniers, on considère les collants (ou tout autre legwear) comme opaque. Les collants en 50 deniers sont plus solides et peuvent passer en machine (30°C en pochette pour linge délicat). C’est le nombre de denier le plus répandu pour les collants colorés unis ou pour les collants à motifs. Ils allient finesse et opacité parfaite : un atout mode non négligeable !

Au-delà (60/80/100 deniers) : Il s’agit là de legwear absolument opaque. On veillera toujours, pour les collants à haut denier, qu’ils contiennent de l’élasthanne. En effet, plus la fibre utilisée pour tisser le legwear est lourde, donc épaisse, moins elle sera extensible. Donc un legwear à haut denier sera peu extensible. En revanche, s’il contient de l’élasthanne, celle-ci apportera de l’élasticité et donc du confort au legwear.

Choisir son collant en fonction du nombre de denier

La règle est simple : des petits deniers en été, des deniers moyens à l’automne et au printemps et de gros deniers en hiver. Parce que si le denier est un indicateur de l’opacité du collant, il est aussi un indicateur d’épaisseur et donc de chaleur !

On n’hésitera donc pas à choisir, en hiver, des collants en 70 voir 80 deniers. D’ailleurs, les leggings polaires sont estampillés « 1500 deniers » … rien que ça ! Bien sûr, il ne s’agit pas de véritables deniers mais d’une indication d’opacité parfaite.

Nos legwears en deniers !

  • Les legwears indiqués comme « opaques » sont en 50 deniers minimum
  • Les legwears indiqués comme « voile » sont en 30 à 40 deniers

Si vous avez des questions au sujet de l’opacité, l’épaisseur ou le nombre de deniers de certains de nos articles, n’hésitez pas à nous contacter via le formulaire de contact ou par téléphone au 09 50 14 08 60.